Qui suis-je ? ou qui ne suis-je pas ?

9 sept

Je ne suis pas une grande actrice. Je ne suis pas une actrice du tout. Si je mens ça clignote sur mon visage, je souris bêtement et parfois même quand c’est la vérité.
Je ne suis pas une chanteuse renommée. Je n’ai pas de voix et de toute manière elle tremble à la première note devant un public. Mon nom, on l’oubli assez facilement, on doit encore se demander qui est la fille crispée sur la photo de classe.
Je ne suis pas une artiste tout court. J’avais tenté la peinture, j’ai vite arrêté. Ma mère était ma principale fan, un de mes « tableaux » était resté quelques temps dans ses wc.
Je ne suis pas une savante. Quand je suis stressée je multiplie les blancs, une sorte d’Alzheimer précoce et terriblement embarrassante.
Je ne suis pas un mannequin. J’ai des pieds moches mais proportionnés à ma taille. Coté mode, je n’ai jamais su associer les couleurs et j’éprouve encore cette impression d’être déguisée lorsque je tente de mettre une robe, une robe que je change pour un pantalon dans la plus part des cas.
Je ne suis pas une sportive de haut niveau, mais pourtant fière de marcher un peu plus que jusqu’à ma voiture.
 
Je n’ai pas de talent particulier, ni de record à mon actif. Je compte 2 par 2 et je sais lacer mes chaussures, c’est suffisant quand on sait que Franklin n’en n’avait même pas de chaussures.
Je n’ai rien créé de spécial. Tout se passe exclusivement dans ma tête.
Là dedans, c’est 90% du temps l’autoroute du midi pendant les vacances d’été et 10% le désert du Sahara lors de mes gros moments d’absence. Pas étonnant que le film « Inception » est l’un des rares que j’ai voulu voir plusieurs fois.
 
JE NE SUIS RIEN DE TOUT CA.. Je ne me drogue même pas.
C’est vrai que le quotidien banal d’une personne ordinaire peut semblait insignifiant, (« banal », « ordinaire », « insignifiant » , c’est très joyeux dans la même phrase).
Il suffit d’imaginer cette personne à moitié affalée sur son fauteuil, devant son pc qui rame car l’anti-virus n’a pas été lancé depuis des mois.
Et en plus elle parle à la 3ème personne du singulier.
 
Un clique sur la croix en haut à droite de l’écran ou une recherche dans la barre https:// vous permettra sans doute de voir si votre voisin a mangé un truc intéressant au restau à midi.
En attendant, je vais manger mes nuggets surgelés, ces trucs composés d’une multitude d’ingrédients non identifiés. On pourrait même y trouver des poussins, les petits tout jaunes tout mignons.

2 Réponses à “Qui suis-je ? ou qui ne suis-je pas ?”

  1. rakoon 9 septembre 2019 à 1 h 22 min #

    Le quotidien c’est un truc qui tourne, sa nous englobe comme une seconde planette! Y a rien a perdre à ne pas être qui l’on n’est pas et il y a beaucoup à gagner en trouvant qui nous habite. Est-il pour autant raisonnable de se contenir tout les jours?

    Ne risque t on pas d oublier de s ecouter, de ne plus savoir ecouter les autres? Pour rien, on peut tout ingurgiter et n’en rien ressortir.

    Dernière publication sur Rakoon : Baderna Calhe

    • Blue 16 septembre 2019 à 1 h 41 min #

      Faisons marcher l’économie.
      S’écouter et écouter les autres ? le tout c’est d’avoir la trilogie : un bon travail, une belle maison et une famille à soi, pourquoi ? parce qu’il paraît que c’est ça le bonheur et surtout la réussite, pour le reste.. c’est si on a le temps et si on n’est pas trop fatigué.

Laisser une réponse

Squeezo |
Kevinskalde |
Lesaventuresdemelina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mayalavie
| Petiteflamme
| Oniria